Retour géopolitique sur la situation postcoloniale et l’ histoire coloniale de l’Algérie et du Maroc

par Béatrice Giblin, Entretien Avec Yves Lacoste

Résumé :

Les rapports actuels entre les pays du Maghreb – Tunisie, Algérie, Maroc – et la France sont la conséquence géopolitique des colonisations et des décolonisations, pluriel qui indique que celles-ci furent spécifiques à chacun de ces trois États. Pourtant, nombre de discours parlent encore de colonisation et de décolonisation au singulier sans se préoccuper plus que ça de leurs différences, sans doute parce que de leur point de vue les ravages de la colonisation et de la décolonisation ont été tels que les différences en deviennent négligeables. Pour certains intellectuels et militants, il est urgent de décoloniser les mentalités françaises, le passif colonial continuant à structurer les représentations des Français blancs qui voient toujours les minorités noires et arabes comme des « indigènes » et non comme des Français à part entière.

Sans toutefois s’interroger sur ce paradoxe que représente leur installation volontaire dans l’ancien pays colonisateur. C’est pourquoi, il nous est apparu utile de revenir sur les histoires coloniales de l’ A lgérie et du Maroc dans un entretien avec Yves Lacoste pour mieux comprendre la complexité des situations postcoloniales française, algérienne et marocaine.

Abstract : The geopolitical and postcolonial situation and the colonial history in Algeria and Morocco.

Nowadays, the relationships between France and the three different Nations of the Maghreb – Tunisia, Algeria, Morocco – ate the geopolitical consequences of the French colonizations and decolonizations, We can use the plural to demonstrate that these events were different for each of these three countries. Yet, many people talk about colonization and decolonization by using the singular without thinking about the differences, maybe because from their point of view, the consequences of the colonization and decolonization were so catastrophic that the differences don’t really matter. According to some intellectuals and militants, decolonizing the French mentalities is an emergency, the colonial past still being the source of a white French perception : Black and Arab minorities living in France are still considered as indigenous people and not as French people.

Without thinking about the paradoxical fact that they moved to the country which colonized them. That is why it appeared to us that coming back on the colonial history of Algeria and Morocco was useful in an interview with Yves Lacoste in order to better understand the complexity of the postcolonial situations in France, Algeria and Morocco.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Libye (bouclé)
    - Pandémie et géopolitique (juin 2021)
    - USA (août 2021)
    - Le Nil OU Éthiopie OU Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    -… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire

     
      Questions sur les abonnements