Prélude au soulèvement citoyen du 22 février : la montée des contestations dans les espaces de loyauté du régime

par Ali Bensaad

Résumé :

Avant que n’éclatent les gigantesques manifestations qui ont secoué le 22 février 2019 les principales villes algériennes, marquant le début du mouvement citoyen appelé Hirak, celles-ci avaient été précédées par des manifestations qui leur serviront de détonateur dans trois villes enclavées de l’intérieur du pays : Ouargla, Kherrata et Khenchela. Les trois villes, malgré le paradoxe apparent de leur enclavement, occupent une position stratégique dans le maillage spatial clientélaire du régime. Chacune d’elles constitue un réservoir de clientèle et un relais avancé pour le régime dans des régions stratégiques, comme composantes à la fois essentielles et particulières de la structuration territoriale de l’État-nation : la Kabylie, les Aurès et le Sahara.

Cet article aborde la place clé de ces villes, les rivalités de conceptions et les ambiguïtés de la place qui leur a été assignée dans les constructions territoriales et identitaires de l’État-nation indépendant, les modalités de leur intégration dans le dispositif clientélaire et autoritaire du régime puis le processus de délitement, de subversion et de fissuration de ce dispositif qui a marqué l’effondrement du régime dans ses bases lointaines et la voie ouverte à sa contestation en son centre.

Abstract : At the dawn of February 22’s civil unrest : the rise of contestation in spaces of loyalty to the regime

Before the start of gigantic protests that shook the main Algerian cities on February 22, 2019, marking the beginning of the movement called Hirak, it was launched by other protests that took place in three enclaved cities in the center of the country : Ouargla, Kherrata and Khenchela. These three cities, despite their paradoxical physical isolation, occupy a strategic position in the spatial organization of the clientelist system of the regime. Each of them represents a clientele reservoir and an advanced relay for the regime in strategic regions, as essential and particular parts, of the territorial structuration of the Nation-State : Kabylia, Aurès and Sahara.

This article deals with the key dimension of these cities, the rival conceptions and ambiguities of the place that was assigned to them in the territorial and identity construction of the independent Nation-State, the terms of their integration in the clientelist and authoritarian system of the regime, the process of this system’s disintegration that marked the fall of the regime in its distant positions and the open way to contestation in its center.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Libye (bouclé)
    - Pandémie et géopolitique (juin 2021)
    - USA (août 2021)
    - Le Nil OU Éthiopie OU Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    -… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire