L’évolution du système des partis en Allemagne

par Jérôme Vaillant

La contribution analyse dans un premier temps les résultats des élections fédérales du 29 septembre 2017 en Allemagne. Ceux-ci font apparaître une fragmentation de l’électorat entre six partis et orientent durablement le pays vers un système pluripartite alors que jusqu’à la fin des années 1970 l’Allemagne de l’Ouest connaissait un système tripartite. Ces élections confirment un affaiblissement durable des grands partis au pouvoir, chrétiens-démocrates et sociaux-démocrates, et établissent dans le paysage politique le parti d’extrême droite, Alternative pour l’Allemagne. Les élections européennes, plus propices aux votes de protestation, ont, le 26 mai 2019, encore une fois rebattu les cartes et renforcé la position du parti les Verts dont l’évolution vers un parti de rassemblement (Volkspartei) les rapproche des partis établis. Dans un deuxième temps, l’article étudie l’érosion des grands partis, non seulement de leur électorat mais encore du nombre de leurs adhérents. Il expose également le mode de scrutin, une « proportionnelle personnalisée », qui, s’il favorise la dispersion des voix, n’empêche pas la formation de coalitions pour exercer le pouvoir. En l’occurrence, les Länder sont de véritables champs d’expérimentation qui permettent aux partis démocratiques de vérifier quel type de coalition est viable. Ces coalitions régionales peuvent préfigurer une future coalition au plan fédéral, tant il est assuré que depuis des décennies déjà seules des coalitions sont en mesure de gouverner l’Allemagne.

Abstract : The evolution of the political parties system in Germany

The contribution first analyses the results of the federal elections held in Germany on 29 September 2017. These show a fragmentation of the electorate between six parties and lead the country permanently towards a multi-party system, whereas until the end of the 1970s West Germany had a tripartite system. These elections confirm a lasting weakening of the major ruling Christiandemocratic and social-democratic parties and establish the far-right party, the Alternative for Germany, in the political landscape. On 26 May 2019, the European elections, which were more conducive to protest votes, once again reshuffled the cards and strengthened the position of the Green Party, whose evolution towards a rally party (Volkspartei) brought it closer to the established parties. Secondly, the article examines the erosion of the major parties, not only of their electorate but also of their membership. It also outlines the voting system, a “personalized proportional”, which, while it promotes the dispersion of votes, does not prevent the formation of coalitions to exercise power. In this case, the Länder are real fields of experimentation that allow democratic parties to check which type of coalition is viable. These regional coalitions can foreshadow a future coalition at the federal level, so much so that it is certain for decades now only coalitions have been able to govern Germany.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Asie du Sud-Est
    - Afrique sub-saharienne
    - Islams
    - Questions mémorielles
    - Le Nil
    - Éthiopie

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter commune avec l'Institut Français de Géopolitique (actualités de l'IFG et publications d'Hérodote).

     

  • Nous écrire