L’Union européenne, un territoire en construction. Réflexion sur la crise des réfugiés de 2015

par Barbara Loyer

La construction de la figure de l’étranger est un élément de la genèse d’un territoire géopolitique européen. L’article aborde cette hypothèse à travers trois sujets de réflexion : (1) la limite Schengen et l’impact de la crise des réfugiés, notamment dans le cas hongrois ; (2) la représentation de la citoyenneté au Royaume-Uni qui est, à ce jour, dans l’Union européenne (UE) et hors Schengen ; et (3) les débats internes à la Suisse sur ­l’appartenance du pays à l’espace Schengen. Ces exemples relativisent ce qui pourrait être décrit comme une évolution linéaire vers l’apparition d’un peuple européen car la notion de citoyen européen est encore bien floue. L’article étudie également la frontière externe de l’UE qui est un objet plus complexe que celui que dessinent les grillages et les lieux de naufrages. Les accords bilatéraux de gestion de la frontière avec des pays situés au-delà de l’Union européenne, Partenariat oriental et accords avec les États africains, suggèrent l’idée que celle-ci est une marche idéologique autant qu’une ligne de front.

Abstract : The European Union : a territory under construction. Thoughts on the 2015 refugees crisis

The concept of foreignness is at the genesis of the construction of a European geopolitical territory. This article develops this hypothesis through three topics of reflection : 1) the Schengen area and the impact of the refugee crisis, especially in the case of Hungary ; 2) the representation of citizenship in the United Kingdom, which for now is in the EU and outside the Schengen area ; 3) the internal debates in Switzerland on the country’s membership within the Schengen area. These examples put into perspective what could be described as a linear evolution towards the emergence of a « European people » because the notion of European citizenship is still very vague. This article also looks at the EU’s external border, which is more ­complex than the fences and shipwreck sites. Bilateral border management agreements with countries beyond the European Union, such as the Eastern Partnership and agreements with African States, suggest that the frontier is an ideological march as well as a frontline.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    - Climat et Géopolitique (non déterminé)
    - Aérien et spatial (non déterminé)… Lire la suite.

    Proposer un article (conseils aux auteurs)
  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire

     
      Questions sur les abonnements