Le Nigeria, une puissance émergente ou un état failli ?

par Marc-Antoine Pérouse De Montclos

Le Nigeria intrigue autant qu’il fait peur par sa capacité de nuisance et de destabilisation régionale. D’un côté, on vante le dynamisme d’une puissance émergente, de l’autre, on déplore son incapacité à endiguer la menace terroriste de Boko Haram. Si, fort de sa puissance démographique et économique, le Nigeria a des ambitions diplomatiques à l’international, la liste des dysfonctionnements est longue : croissance démographique non maîtrisée, chômage des jeunes, corruption généralisée, affairisme de sa classe politique, gabegie de la rente pétrolière, niveaux de criminalité élevés, pauvreté rampante, déliquescence des services publics de base, effondrement du système éducatif, fortes tensions régionalistes, ethniques et religieuses et l’insurrection djihadiste de Boko Haram dans le NordEst depuis 2009 n’est jamais que le énième avatar d’un État trop souvent incapable de réguler les conflits autrement que par une répression aveugle et une corruption massive. De fait la fin de la dictature militaire et l’instauration d’une IVe République parlementaire n’ont pas permis de régler les problèmes. Cependant cette démocratie très imparfaite n’a pas complètement démérité car contrairement à l’A frique francophone, ce pays n’a jamais connu de partis uniques ou de présidents à vie, même du temps des juntes militaires. Pour comprendre la complexité du Nigéria, il convient alors de garder raison.

Abstract : Nigeria, an emergent power or a failed state ?

Nigeria intrigues as much as it is feared for its regional trouble-making and destabilisation potential. On one hand, the dynamism of an emerging power is praised whilst, on the other, we lament a weak and disfunctional – or even failed – state, one that is at the very least incapable of stopping the terrorist threat posed by Boko Haram. Due to its demographical and economic strength, Nigeria also has international diplomatical ambitions, however the list of hindrances is long : an out of control demographic growth, youth unemployment, generalised corruption, the political class’business making, waste of the oil profits, high criminality rates, rampant poverty, lack of basic public service, lacking educational system, strong regional, ethnical and religious tensions and Boko Haram’s jihadist insurrection in the North-East since 2009 which is only the latest avatar of a state that is all too often incapable of regulating conflicts aside from using blind repression and massive corruption. In fact, the end of the military dictatorship and the establishment of a fourth parlamentary republic did not settle these problems. However, this very imperfect democracy is not completely without merit because, contrary to french speaking Africa, this country has never known single parties and lifelong presidential terms, even during the military dictatorship period. Undestanding Nigeria’s complexity relies on reasonable analysis.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    - Climat et Géopolitique (non déterminé)
    - Aérien et spatial (non déterminé)… Lire la suite.

    Proposer un article (conseils aux auteurs)
  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire

     
      Questions sur les abonnements