Le mot géopolitique a été introduit à l’Académie russe et à son discours politique par Alexandre Douguine en 1997. En dépit de son statut, marginal à l’époque, la géopolitique est devenue populaire parmi les universitaires russes spécialisés en politique en raison de la crise méthodologique due au rejet de l’analyse marxiste des classes. Les auteurs russes voient la géopolitique, en analogie avec le marxisme, comme une science leur donnant un reflet objectif de la réalité. De plus, contrairement au marxisme « étranger », l’analyse géopolitique peut s’appuyer sur d’authentiques théories russes. Le grand public était aussi intéressé par la géopolitique en raison de la crise identitaire des Russes après la chute de l’URSS. La méthodologie géopolitique de Douguine et d’autres auteurs russes est basée sur l’idée de conflit et de coopération entre des civilisations différentes et égales. Chaque civilisation forme un centre géopolitique indépendant ; ainsi le monde est multipolaire d’un point de vue politique. Les auteurs russes sont, pour la majeure partie, en désaccord avec l’idée de Huntington selon laquelle le conflit entre les nations serait inévitable. Ils supposent que toutes les civilisations devraient participer à un ordre mondial gouvernant. Les penseurs radicaux, tels que Douguine et ses disciples, ont pour théorie que toutes les civilisations devraient s’unir contre la civilisation occidentale destructrice. L’article conclut qu’en Russie la géopolitique en tant qu’instrument d’analyse est monopolisée par le camp antilibéral. Le philosophe Vadim Zymbursky a tenté de créer une théorie géopolitique libérale, elle aussi basée sur l’idée de civilisation mais elle n’est toujours appréciée ni des académies ni du grand public.

Abstract : Geopolitics in contemporary Russia

The word geopolitics was introduced to the Russian academic and political discourse by Alexander Dugin in 1997. In spite of his then marginal status, geopolitics has become popular with Russian scholars of politics due to methodological crisis caused by rejection of Marxist class analysis. Russian authors see geopolitics, analogically to Marxism, as a “science” providing objective reflection of the reality. Besides, unlike “foreign” Marxism, geopolitical analysis could lean upon authentic Russian theories. Broader public was also interested in geopolitics because of the identity crisis of Russians after the collapse of the USSR. Geopolitical methodology of Dugin and other Russian authors is based on an idea of conflicts and cooperation between multiple and equal civilizations. Each civilization makes an independent geopolitical center ; the world, thus, is politically multipolar. Russian authors mostly disagree with the Huntingtonian idea of the inevitable clash of civilizations. They assume that all civilizations should participate in governing world order. Radical thinkers, like Dugin and his disciples, theorize that all civilizations should unite against the destructive Western civilization. The article concludes that in Russia geopolitics as analytical instrument is monopolized by the antiliberal camp. Philosopher Vadim Zymbursky made an attempt to create liberal geopolitical theory, also based on the idea of civilizations, but it remains unpopular with both academics and the public.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Libye (bouclé)
    - Pandémie et géopolitique (juin 2021)
    - USA (août 2021)
    - Le Nil OU Éthiopie OU Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    -… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire