Quelles architectures de sécurité pour l’océan Indien ?

par Isabelle Saint-Mézard

Résumé

Espace instable et peu organisé, exposé qui plus est à de nombreux risques de conflits et menaces de sécurité, l’océan Indien suscite néanmoins l’intérêt d’un nombre croissant de puissances régionales et extrarégionales. Ce foisonnement des acteurs et des menaces conduit à s’interroger sur la nécessité d’une architecture de sécurité dont la vocation première serait de préserver une certaine stabilité régionale. Dans cette perspective, le présent article s’interroge sur la capacité des États actifs en océan Indien à mettre sur pied des institutions ou des mécanismes multilatéraux, œuvrant en faveur d’une approche coopérative de règlement des problèmes de sécurité affectant la région. Jusqu’à présent, l’histoire de la coopération en océan Indien révèle une série d’échecs ou de projets inaboutis à l’échelle macrorégionale, ou très parcellaires et fragmentés au niveau sous-régional. À défaut d’organisation régionale panocéanique, une architecture de sécurité complexe se construit de facto, basée essentiellement sur l’engagement militaire des États-Unis et de leurs alliés ou partenaires et, potentiellement, sur la prise en compte par les enceintes régionales actives en Asie-Pacifique de certains des enjeux stratégiques existants à leur porte, en océan Indien.

Abstract : Which security architecture in the Indian Ocean ?

Despite its instability and lack of organization, as well as its exposure to a variety of potential conflicts and security threats, the Indian Ocean has become an area of interest for a growing number of regional and extra-regional powers. Such profusion of actors and threats raises the question of a security architecture aimed at ensuring a certain level of stability in the region. This article questions whether the Indian Ocean powers could build multilateral institutions or mechanisms promoting a coope­rative approach to deal with the security challenges in the ­region. So far, regional cooperation in the Indian Ocean has been a story of repeated failures with unsuccessful projects at the macro-regional level, as well as patchy and fragmented ones at the sub-regional level. Instead of a pan-oceanic regional organization, a complex security architecture is nevertheless emerging in a de facto fashion, mostly on the basis of the military engagement of the United States and its allies or partners, and potentially, with the regional fora in the Asia-Pacific taking into account some of the strategic challenges emerging on their doorsteps, in the Indian Ocean.

Article complet

Télécharger en PDF


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Libye (bouclé)
    - Pandémie et géopolitique (juin 2021)
    - USA (août 2021)
    - Le Nil OU Éthiopie OU Bassin de la mer Rouge (non déterminé)
    -… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire