Élisée Reclus, géographe libertaire, a une position ambiguë sur le fait colonial. Anarchiste militant, il est un ardent défenseur du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il condamne donc sans ambiguïté les colonies qu’il appelle d’« exploitation », c’est-à-dire les colonies où l’appropriation des moyens de production se fait au profit de la minorité que représentent les colons qui exploitent le travail des indigènes. Mais Reclus, comme nombre d’anarchistes de cette époque, distingue deux types de colonisation : les colonies d’exploitation et les colonies de peuplement, c’est-à-dire celles où les colons s’installent dans des régions très faiblement peuplées qui sont encore à défricher, et qu’une population locale trop peu nombreuse n’a pu mettre en valeur. Il s’agit dans ce cas non pas d’accaparer des milliers d’hectares mais de permettre à chaque colon de cultiver lui-même une exploitation, contribuant ainsi au développement de tout un pays. C’est pourquoi sa position sur la colonisation en Algérie est si ambiguë : anarchiste, il comprend la résistance des indigènes à la conquête française, mais le nombre de colons qui cultivaient la terre de leurs propres mains atténuait à ses yeux le scandale de la conquête.

Abstract : « Elisée Reclus and colonizations »

Elisée Reclus, libertarian geographer, has an ambiguous position on the colonial fact. Militant anarchist, he fiercely defends the self-determination of individuals. He condemns without any ambiguity colonies which he calls of « exploitation », in which the minority of colonists appropriate themselves the means of productions and exploit the work of the natives. But Reclus, like many anarchists of his time, distinguished two types of colonization : exploitation colonies and populating colonies, where colonists settle in regions barely populated and still to be cultivated. In this case, it is not about hoarding thousands of hectares but to allow each colonist to cultivate an exploitation and therefore to contribute to the development of a country. That is why his position on the colonization in Algeria is so ambiguous : anarchist, he understands the resistance of the natives to the French conquest, but the number of colonists cultivating the soil with their own hands is lessening in his eyes the scandal of the conquest.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    - Le Maghreb (septembre 2020)
    - Le Brésil (janvier 2021)
    - Climat et Géopolitique (avril 2021)
    - Aérien et spatial (juillet 2021)
    - Islams (non déterminé)
    - Questions… Lire la suite.

  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement ; ou bien :
    - s'abonner en ligne via Alternatives Économiques (alterabo.fr).

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire