HÉRODOTE   Accueil
  Bulletin d'Abonnement
  Institut Français de Géopolitique
  Liste de diffusion Hérodote / IFG

Directeurs

Béatrice Giblin,
Yves Lacoste.

Comité de Rédaction


Frédérick Douzet,
Sonia Jedidi,
Barbara Loyer,
Delphine Papin,
Jean-Luc Racine,
Jérémy Robine,
Philippe Subra,
Frédéric Encel.

Thèmes envisagés*

- Union Européenne
- Environnement
- Russie


* Attention : il ne s'agit pas de titres de numéros à venir et rien ne garantit que de ces thèmes aboutissent un jour à des numéros. -

Les auteurs

A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher



 

166/167 — Géopolitique de la Russie
(Troisième et quatrième trimestres 2017)

Voir le sommaire de ce numéro

Interroger la domination partisane : quand le parti hégémonique n’est pas le parti dirigeant

Clémentine Fauconnier

Résumé :

Alors que le parti Russie unie, créé en 2001 pour soutenir Vladimir Poutine cette même année, domine le système partisan russe depuis quinze ans, son poids politique demeure paradoxalement faible. Il constitue ainsi un cas peu étudié dans la littérature sur les organisations partisanes : celui d’un parti hégémonique – au sens de Giovanni Sartori d’une organisation partisane qui évolue dans un système non compétitif – mais qui pourtant n’est pas un parti dirigeant et demeure un instrument entre les mains des dirigeants du pouvoir exécutif. Cet article vise à éclairer un des aspects de cette forme de domination partisane particulière en analysant les ressorts de ses victoires aux élections régionales puis législatives, dans un contexte de baisse du soutien de la part des électeurs. Il montre en effet de quelle façon, après le mouvement de protestation de l’hiver 2011-2012, les dirigeants de l’exécutif ont finalement choisi de maintenir le statu quo en garantissant la domination de Russie unie via une réforme de la législation électorale plutôt que de réformer le parti ou de renforcer son rôle dans la vie politique russe.

Abstract : Questioning partisan domination : when the hegemonic party is not a ruling party

Whereas the United Russia party, created in 2001 to support Vladimir Putin, has dominated the Russian partisan system for 15 years, its political weight remains paradoxically weak. United Russia constitutes a case that has not been studied a lot in the literature about political parties. United Russia is a hegemonic party – as Giovanni Sartori defines it as an organization which exists in non-competitive party systems – but not a ruling party. It remains a tool for the leaders of the executive branch. This article aims at analyzing one aspects of this specific form of partisan domination. It studies the factors of the party’s victories at regional and legislative elections in a situation when electoral support decreases. It shows how, after the winter 2011-2012 protest movements, the executive branch leaders have chosen to maintain the status quo and to guarantee United Russia domination by an electoral legislation reform rather than reforming the party or reinforcing its role in Russia political life.

Cet article sur cairn.info (payant pendant deux ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

 

Le sommaire de ce numéro :

166/167 — Géopolitique de la Russie
(Troisième et quatrième trimestres 2017)

Les résumés et les articles complets :

R Résumé seul                    A Article complet

A Présentation par la rédaction Hérodote | Voir la présentation.

A 2017 en Russie par Béatrice Giblin | Voir l'éditorial.

R Le prétorianisme russe : l’exercice du pouvoir selon Vladimir Poutine par Jean-Robert RAVIOT | Voir le résumé.

R L’idéologie comme instrument du soft power russe. Succès, échecs et incertitudes par Marlène Laruelle | Voir le résumé.

R La Russie soviétique dans une Europe sans révolution : frontières, propagandes, mythologies du xxe siècle par Sophie Cœuré | Voir le résumé.

R Vladimir Poutine : une représentation géopolitique ? De l’image à l’usage par Dimitry Filimonov, André FILLER | Voir le résumé.

R Interroger la domination partisane : quand le parti hégémonique n’est pas le parti dirigeant par Clémentine Fauconnier | Voir le résumé.

R 1917-2017 : où va la Russie ? Une puissance eurasienne dans un nouveau monde par Xavier Le Torrivellec | Voir le résumé.

R L’Église orthodoxe russe : nationalisme ou universalité ? par Anastasia Mitrofanova | Voir le résumé.

R Quand Vladimir Poutine se fait géographe par Jean Radvanyi | Voir le résumé.

A De Pierre le Grand à Vladimir Poutine : géopolitique du territoire intermétropolitain Moscou-Saint-Pétersbourg par Vladimir Pawlotsky | Voir l'article.

R Guerre hybride russe dans le cyberespace par Colin Gérard, Kevin Limonier | Voir le résumé.

R Anatomie de la diplomatie culturelle russe à l’ère postsoviétique par Maxime Audinet | Voir le résumé.

R Anatomie de l’utilisation citoyenne du Net en Russie : le cas des incendies de l’été 2010 par Eva Bertrand | Voir le résumé.

A Quel sport power pour la Russie ? par Lukas Aubin | Voir l'article.

A Justice spatiale à la russe au Nord-Caucase par Yéléna Mac-Glandières | Voir l'article.

A Du « lac russe » au « lac Otan » ? Enjeux géostratégiques en mer Noire post-Crimée par Louis Pétiniaud | Voir l'article.

A Le cosaque patriote : évolution d’une identité au service de l’État par Thomas Delattre | Voir l'article.

R La puissance par la coercition. Le hard power russe à l’épreuve du Moyen-Orient par Igor Delanoë | Voir le résumé.

R L’Arctique russe, reconquête d’un front pionnier ? par Sophie Hohmann | Voir le résumé.

Ce numéro sur cairn.info (payant pendant deux ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)

Selection of Herodote papers with English Full Text (cairn.info)

 

Nous écrire : — abonnements & routage :