Résumé :

Que nous disent l’histoire et les échanges mondiaux de l’Indo-Pacifique et de l’ordre émergent en Asie ? Envisagées dans la longue durée, les régions contemporaines qui forment l’Indo-Pacifique (l’Asie du Sud, l’Asie du Sud-Est, et l’Asie du Nord-Est, ainsi que l’espace maritime qui les relie de l’océan Indien à la mer de Chine méridionale) forment un seul continuum interconnecté.
Il semblerait que trois caractéristiques principales de cette Asie au sens large puissent être identifiées au cours des siècles. Premièrement, l’Asie a toujours été une région ouverte. En tant que centre gravitationnel historique de l’économie mondiale, cette région, qui s’étend de l’Inde jusqu’à la Chine englobant l’Asie du Sud-Est, était profondément en lien avec l’économie afro-eurasienne, et par conséquent ses frontières extérieures étaient toujours ouvertes et mouvantes. Deuxièmement, malgré la taille de la Chine, l’Asie était décentrée, tant d’un point de vue économique qu’idéationnel. Économiquement, le sous-continent indien aux multiples centres était aussi important que la Chine, tandis que, d’un point de vue idéationnel, les idées chinoises coexistaient avec les idées indiennes et islamiques. Troisièmement, l’ère de la domination occidentale a été d’assez courte durée. Elle a commencé par l’impérialisme britannique au lendemain de la révolution industrielle et des guerres napoléoniennes et s’est poursuivie jusqu’à nos jours avec une prédominance américaine. L’ascension du pouvoir britannique et l’expansion quasi simultanée de l’empire Qing en Asie centrale ont aussi créé une Asie continentale qui existe toujours et interagit avec l’Asie maritime.
Toutefois, de nombreux événements, notamment la guerre froide, la guerre sino-indienne de 1962, la formation de l’Asean et l’émergence des études régionales dans les universités américaines (pour des raisons en partie relatives à la guerre froide), ont contribué à l’avènement de l’Asie divisée qui nous est plus familière de nos jours.
Alors que l’Asie historique, interconnectée, plus vaste, réémerge sous la dénomination moderne d’Indo-Pacifique, il est probable qu’elle comporte ces mêmes trois caractéristiques identifiées dans le temps long : son ouverture par des frontières fluides et mouvantes, son absence de centre, malgré la rivalité sino-américaine, et la nature interconnectée de ses dimensions stratégiques maritime et terrestre. Pour autant, l’utilisation du terme Indo-Pacifique reflète surtout le pouvoir matériel et discursif de l’Amérique.

Abstract : An Historical Outlook on the Indo-Pacific

What do history and global connections tell us about the Indo-Pacific and the emerging order in Asia ? When seen in the longue durée, the contemporary regions of Asia – South Asia, Southeast Asia, and (North) East Asia as well as the maritime space connecting them from the Indian Ocean into the South China Sea – have formed a single interconnected continuum. There are three characteristic features of this larger Asia as they have emerged over the centuries. First, Asia has always been an “open” region. Being the historical center of gravity of the global economy, this region stretching from India to China via Southeast Asia was deeply connected with the larger Afro-Eurasian world economy, and therefore its outer boundaries were open and fluid. Second, despite China’s sheer size, Asia was decentered economically and ideationally. Economically, the multi-centered Indian subcontinent was just as important as China, while ideationally, Sinic ideas co-existed with Indic and Islamicate ideas. Third, the era of Western domination in Asia has been relatively short-lived. It began with British imperialism in the aftermath of the Industrial Revolution and the Napoleonic Wars and has continued up to the present with American primacy. The rise of British power and the near simultaneous Qing expansion in Central Asia also generated a continental Asia that has continued to exist until the present while interacting with maritime Asia. However, several developments, including the Cold War, the 1962 Sino-Indian War, the formation of Asean, and emergence of “area studies” programs in American academia (for reasons at least partly related to the Cold War) gave rise to the “divided” Asia that is more familiar to us today. As the larger interconnected Asia of history re-emerges in its modern guise as the Indo-Pacific today, it is likely to share the three characteristics that have emerged over the longue durée : its openness and fluid outer boundaries, its decentered-ness despite the Sino-American rivalry, and the interconnected nature of its maritime and continental strategic dimensions. However, the term Indo-Pacific is ultimately reflective of America’s material and discursive power.

Cet article sur cairn.info (payant pendant trois ans, gratuit ensuite ; Attention : mise en ligne tardive)


  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Bassin de la mer Rouge ou NIL-Mer Rouge (Novembre 2024)
    - Géopolitique des Pôles (janvier 2025)
    - La France (géopolitique… Lire la suite.

    Proposer un article (conseils aux auteurs)
  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire

     
      Questions sur les abonnements