Transdisciplinarité « forte » en Anthropocène : retour d’expérience d’un dialogue croisé entre sciences sociales et modélisation

par Baptiste Andrieu, Louis Delannoy, Angélique Palle, Noémie Rebière

Résumé :

En établissant une causalité entre les activités des sociétés humaines et la transformation des phénomènes biophysiques globaux, la notion d’Anthropocène a imposé des approches systémiques et transdisciplinaires, seules à même de saisir l’ampleur des enjeux soulevés. Le dialogue proposé par cet article s’inscrit dans la lignée de ces travaux récents. Il rassemble deux collectifs de jeunes chercheurs, l’un en sciences sociales, l’autre en sciences de la modélisation qui, à travers une interaction croisée, explorent les défis pratiques de l’analyse des risques systémiques globaux. Les échanges tenus soulignent les apports mutuels des sciences dures et sociales et illustrent la pertinence de la modélisation pour tester ou valider des trajectoires de transition écologique, tout en exposant ses propres limites épistémologiques et méthodologiques. Enfin, ce dialogue étend la notion de transdisciplinarité « forte », dans laquelle les interactions entre disciplines auraient lieu à chaque étape du processus de création scientifique, en opposition à une transdisciplinarité « faible », où les échanges seraient cloisonnés à certains temps précis.

Abstract : « Strong » transdisciplinarity in the Anthropocene : lessons from a cross dialogue between social and modeling sciences

By establishing a causality between the activities of human societies and the transformation of global biophysical processes, the notion of the Anthropocene has imposed systemic and transdisciplinary approaches, the only ones capable of grasping the magnitude of the issues raised. The dialogue proposed in this article is in line with this recent work. It brings together two groups of young researchers, one in the social sciences and the other in modelling sciences, who, through cross interaction, explore the practical challenges of global systemic risk analysis. The exchanges highlight the mutual contributions of hard and social sciences and illustrate the relevance of numerical models to test or validate ecological transition trajectories, while exposing its own epistemological and methodological limitations. Finally, this dialogue extends the notion of « strong » transdisciplinarity, in which interactions between disciplines would take place at every stage of the scientific ­creation process, as opposed to « weak » trans­disciplinarity, in which exchanges would be compartmentalized at certain specific times.

Article complet

[Télécharger en PDF]

  • Les Auteurs

    Afficher les auteurs en cliquant sur l'initiale de leur nom :
    (Uniquement à partir du numéro 109, second trimestre 2003)
    A B C D E F G H I J K L M
    N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Thèmes envisagés

    Thème (date de rendu des articles)
    - Bassin de la mer Rouge ou NIL-Mer Rouge (Novembre 2024)
    - Géopolitique des Pôles (janvier 2025)
    - La France (géopolitique… Lire la suite.

    Proposer un article (conseils aux auteurs)
  • Abonnements

    « Papier » uniquement :

    - Télécharger et imprimer un bulletin d'abonnement

    « Papier » + accès numérique :
    - via cairn.info

  • Trouver Hérodote

    - En version « papier » dans votre librairie : voir lalibrairie.com ou placedeslibraires.fr.
    - En version html et PDF, à l'article ou au numéro sur cairn.info.
    - Dans les bibliothèques universitaires : voir les disponiblités (sudoc).
    - Les numéros anciens et souvent indisponibles sont sur Gallica, le portail de la BNF.

  • Newsletter

    S'inscrire à la newsletter (uniquement les publications d'Hérodote ; désormais distincte de celle de l'Institut Français de Géopolitique).

  • Nous écrire

     
      Questions sur les abonnements